"Les ténèbres s'évanouissent quand le soleil se lève"...

Hégésippe Simon au Panthéon !

monuParisPantheon1

Sous la Ve République, la décision de rendre un hommage au Panthéon revient au Président de la République. Mais le chef de l’État a demandé au Président du Centre des monuments nationaux d’associer les Françaises et les Français à la réflexion qui pourrait conduire à de nouveaux hommages.     

Le Comité d’initiative pour le bicentenaire d’Hégésippe Simon voit dans cette initiative, l’occasion unique de sauver de l’oubli la mémoire du précurseur, à quelques mois seulement de la célébration du bicentenaire de cet éducateur de la démocratie.

Aussi souhaitons-nous vous inviter à voter et faire voter pour l’entrée du Précurseur au Panthéon.

Pour cela, rien de plus simple : participez à la consultation publique sur le site du CMN. Vous avez jusqu’au 22 septembre !

Retrouvez le dossier de la campagne pour demander l’entrée d’Hégésippe Simon au Panthéon.

A propos de ce dont il s’agit…

Le 31 mars 1814, naissait Hégésippe Simon, éducateur de la démocratie, pourfendeur de l’obscurantisme, éclaireur de l’obscurité… Après un siècle d’oubli, le temps de lui rendre hommage est à nouveau venu.

A l’initiative d’illustres disciples du Précurseur, un Comité d’initiative pour le bicentenaire de ce bienfaîteur vient d’être créé en vue de préparer l’organisation de festivités et de cérémonies visant à redonner à l’enseignement de la vie du maître le lustre et l’intérêt qui échoîent à sa dignité…

 

Ce site a vocation à mieux faire connaître Hégésippe Simon, à rappeler l’état de la recherche en publiant des informations et curiosités sur le précurseur, mais aussi à faire état des initiatives du Comité pour l’organisation du bicentenaire.

Origine d’un bicentenaire…

Le 31 mars 2014, refaisons fleurir le souvenir du Précurseur !

Ce n’est pas seulement parce que le 31 mars 2014 Hégésippe Simon aurait eu 200 ans, que cette date a été choisie pour célébrer le bicentenaire de sa naissance… C’est aussi parce que le 31 mars 1914, soit cent ans auparavant, son centenaire fut commémoré dans de nombreuses communes de France.

D’autres dates moins appropriées ont été rapidement écartées par le Conseil scientifique du Comité d’initiative pour le bicentenaire d’Hégésippe Simon dont, à titre d’illustration le 7 mars 2015 ou le 27 octobre 2013.

31 mars 1814 – 31 mars 2014

Est-ce la perte de Paris où l’annonce de la naissance d’Hégésippe Simon qui donnent à Napoléon Ier cet air pénétré en ce 31 mars 1814 ?

De ce 31 mars 1814, l’Histoire commune a surtout retenu l’entrée de la sixième coalition dans Paris qui amena Napoléon Ier à abdiquer quelques jours après et dont le célèbre tableau de Paul Delaroche  (1797 – 1856), représentant l’Empereur à Fontainebleau en ce jour où son destin chancelle, traduit la dimension dramatique (cf. ci-contre)

Pourtant dans une riante cité nivernaise, ce même jeudi de printemps, naissait celui qui allait rayonner sur la pensée contemporaine.

D’aucuns ont suggéré que Paul Delaroche, avait eu l’insigne honneur de cotoyer Hégésippe Simon dans ses jeunes années et que c’est à dessein que le peintre décide de représenter « Napoléon à Fontainebleau » justement ce 31 mars 1814…

Il s’agirait alors de voir dans ce tableau, non le désarroi de l’empereur devant l’accélération des événements qui l’amènent à sa perte, mais davantage la soumission de celui qui voulut régner sur l’Europe devant le souffle nouveau et vivifiant dont le premier cri d’Hégésippe Simon professait déjà l’ampleur et la force. (Notons cependant que cette thèse est très minoritaire chez les historiens de l’Art)

Le 31 mars 1914, une loi ayant pour objet de réprimer les actes de corruption dans les opérations électorales est adoptée. Pourquoi justement ce 31 mars 1914 ? Pour certains auteurs, des parlementaires inspirés auraient ainsi voulu rendre discrètement hommage à l' »éducateur de la démocratie »… (Notons cependant que cette thèse est très minoritaire chez les historiens du Droit).

Mieux connaître Hégésippe Simon

éléments de biographie

Ce qu’ils ont dit de lui…

Dranem : « Ce que nous savons de lui est peu de chose auprès de ce qu’il a fait. » Tristan Bernard : « J’entends la voix sonore d’Hégésippe Simon s’élever sur la place. Je vois son crâne dénudé, entouré d’une couronne de paille de fer… » Pierre Thibaut : « Il ne faut pas craindre de le crier bien haut, tout est dans Hégésippe Simon ! » Georges Lecomte : Hégésippe Simon, connu désormais de tout le monde, à jamais vivant dans toutes les imagninations, est le héros, total et pur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :